robertEn sa qualité de responsable d'Anticor 06, Jean-Christophe Picard avait déposé une plainte contre « X », conjointement avec Jean-Noël Falcou, conseiller municipal EELV de Vallauris-Golf Juan, et Blandine Ackermann, présidente de l’Association pour la défense de l’environnement de Golf Juan-Vallauris (ADEGV), dans l’affaire dite « du Château Robert ».

Dans un premier temps, le Procureur de la République de Grasse, Jean-Michel Caillau, avait estimé que le dossier était « ultra-prescrit »…

Il a vraisemblablement changé d’avis à la lecture des éléments qui lui ont été remis par les plaignants. Il vient, en effet, d’ouvrir une enquête préliminaire ! « Il n’est pas du tout évident que l’on trouve quelque chose, ni que l'on n’aboutisse à rien d’ailleurs. Mais il y a des faits portés à ma connaissance, il y a des accusations lourdes à l’encontre de personnes qui ont des responsabilités, il faut y regarder de près », explique-t-il désormais.

Cette décision est une très bonne nouvelle. Elle va permettre, le cas échéant, de qualifier les faits sur le plan pénal et d’éclaircir les responsabilités des différents protagonistes de cette affaire.

Cette enquête préliminaire n’est cependant qu’une étape : les plaignants attendent surtout que des poursuites soient engagées, dès que possible.

Lire aussi :

- « Vallauris-Golfe-Juan : un tour de passe-passe à 64 millions d'euros ! » (15/06/12)