estrosi300-5-3-2Le parquet de Nice a ouvert, le 23 janvier 2013, une enquête préliminaire contre X à la suite d’une plainte pour « détournement de biens publics », déposée deux jours plus tôt par Jean-Noël Falcou, membre d’Anticor, contre Christian Estrosi.

Jean-Noël Falcou a réagit sobrement à cette information : « L’ouverture de l’enquête préliminaire, dont je me félicite, est une étape logique du processus judiciaire, avant une éventuelle mise en examen. Si j’espère voir aboutir le plus rapidement possible ma plainte, étayée et fondée en droit, je ne souhaite pas commenter outre mesure le travail de la Justice. »