14 mars 2013

Nice / Les Schtroumpfs gagnent toujours à la fin

Christian Estrosi vient d’annoncer qu’il renonçait à faire démolir le 42 bis et le 44 rue Trachel, ainsi que le square Jeanpierre. Il donne donc pleinement satisfaction à ceux qu’il avait pourtant traité, il y a quelques semaines, de « Schtroumpfs grognons »... Il est vrai que la forte mobilisation des habitants, soutenus par les élus de l’opposition – notamment Patrick Mottard (PRG) et Emmanuelle Gaziello (PCF) – rendait toute obstination dans ce projet aberrant particulièrement dangereuse à l’approche des... [Lire la suite]
Posté par Anticor à 09:58 - Permalien [#]
08 mars 2013

Alpes-Maritimes / Hommage déplacé

Le Conseil général des Alpes-Maritimes a souhaité rendre hommage à Charles Ginésy en donnant le nom de ce dernier au bâtiment abritant les archives départementales… Certes, Charles Ginesy a été président du Conseil général, entre 1990 et 2003. Mais il a également été condamné, le 27 avril 2005, pour délit de favoritisme dans l’affaire des canons à neige d’Isola 2000. Cet hommage déplacé est à rapprocher de la décision prise par la ville de Nice, en 2004, d’attribuer le nom de Jacques Médecin au Forum Masséna. Il est regrettable... [Lire la suite]
Posté par Anticor à 01:55 - Permalien [#]
07 mars 2013

Nice / Plainte déposée dans l’affaire des « Schtroumpfs grognons »

Le 21 septembre 2012, la métropole Nice Côte d’Azur a lancé un projet de rénovation urbaine qualifié d’« ubuesque » par la presse [1]. En effet, l’opération consiste à raser des immeubles pour construire un square… et à raser un square pour construire des immeubles ! Dans ce contexte, les riverains concernés, notamment ceux qui habitent au 42 bis rue Trachel, ont fait part de leur légitime mécontentement. En guise de réponse, Christian Estrosi, le président de la métropole, les a aimablement traité de « Schtroumpfs grognons ». Dans... [Lire la suite]
Posté par Anticor à 08:45 - Permalien [#]