estrosivh350

Suite à l’annulation, par le Conseil constitutionnel, de l’élection législative de la 8e circonscription des Français de l’étranger (Israël, l’Italie, la Grèce, la Turquie, Chypre, Saint-Marin, Malte et le Vatican), une nouvelle élection sera organisée les 26 mai et 9 juin 2013…

Le 24 mai 2013, la candidate UMP, Valérie Hoffenberg, écrit sur son site internet : « Je tiens à remercier chaleureusement Christian Estrosi d’être venu me témoigner son soutien et son amitié à Israël lors de cette rencontre publique à Netanya. ». Sur la photo qui accompagne ce communiqué, on la voit poser devant un panneau où il est écrit : « Bienvenue M. Estrosi, maire de Nice, soutien de Valérie Hoffenberg ».

À l’évidence, donc, Christian Estrosi s’est rendu à Israël, trois jours avant un scrutin, pour soutenir la candidate de son parti. Jusque là, tout va bien…

Seul petite problème, sur le site internet du patron de l’UMP 06, on justifie ce coûteux voyage un peu différemment : « Christian Estrosi, Député, Maire de Nice, Président de Nice Côte d’Azur, Président du Réseau des Villes Euromed, s’est rendu à Netanya pour célébrer le 45ème anniversaire du jumelage entre Nice et Netanya, en présence de Martine Ouaknine, Adjointe au Maire de Nice, Conseillère Métropolitaine. »

Traduction : sous prétexte « d’entretenir et resserrer les liens entre la ville de Nice et la ville de Netanya », ce sont les contribuables niçois qui ont payé le déplacement à caractère électoral de Christian Estrosi !