85788592_o

Florence Laplane et Nadège Bonfils, au nom du Collectif pour un Audit citoyen de la dette Nice, et Jean-Christophe Picard, au nom d’Anticor 06, avaient saisi officiellement Christian Estrosi pour lui demander de déposer un recours contre les emprunts toxiques souscrits par la ville de Nice avec Dexia, sur la base notamment du manquement de la banque à son obligation d’information, de conseil et de mise en garde.

Une pétition en ligne avait également été lancée pour soutenir cette demande et une deuxième réunion publique avait été annoncée pour le 29 mai 2013…

Deux jours avant cette réunion, Anticor 06 se réjouit d’apprendre que Christian Estrosi, sous la pression citoyenne, va demander au conseil municipal l’autorisation d’ester en justice contre Dexia !

Notre association restera, bien évidement, vigilante sur les suites de cette annonce et notamment sur le nombre d'emprunts concernés.

Lire aussi :

- Nice / Enprunts toxiques : Christian Estrosi officiellement saisi ! (19/04/13)