27 mai 2013

Nice / Emprunts toxiques : la pression citoyenne a payé !

Florence Laplane et Nadège Bonfils, au nom du Collectif pour un Audit citoyen de la dette Nice, et Jean-Christophe Picard, au nom d’Anticor 06, avaient saisi officiellement Christian Estrosi pour lui demander de déposer un recours contre les emprunts toxiques souscrits par la ville de Nice avec Dexia, sur la base notamment du manquement de la banque à son obligation d’information, de conseil et de mise en garde. Une pétition en ligne avait également été lancée pour soutenir cette demande et une deuxième réunion publique avait... [Lire la suite]
Posté par Anticor à 19:00 - Permalien [#]
27 mai 2013

Rassemblement des Amis de Nicolas Sarkozy : ouverture d'une enquête préliminaire

L’association des Amis de Nicolas Sarkozy avait organisé un rassemblement, les 24 et 25 août 2012, au Jardin des Arènes de Cimiez, à Nice. En sa qualité de maire de Nice, Christian Estrosi avait décidé de mettre gratuitement à disposition de l’Association des Amis de Nicolas Sarkozy, d’une part, une partie du domaine public (le Jardin des Arènes de Cimiez) et, d’autre part, des agents publics (des policiers municipaux). Frédérique Grégoire-Concas, conseillère municipale (PS) de Nice, et Jean-Christophe Picard, responsable... [Lire la suite]
Posté par Anticor à 18:01 - Permalien [#]
24 mai 2013

Christian Estrosi, à Israël : qui paye le déplacement ?

Suite à l’annulation, par le Conseil constitutionnel, de l’élection législative de la 8e circonscription des Français de l’étranger (Israël, l’Italie, la Grèce, la Turquie, Chypre, Saint-Marin, Malte et le Vatican), une nouvelle élection sera organisée les 26 mai et 9 juin 2013… Le 24 mai 2013, la candidate UMP, Valérie Hoffenberg, écrit sur son site internet : « Je tiens à remercier chaleureusement Christian Estrosi d’être venu me témoigner son soutien et son amitié à Israël lors de cette rencontre publique à... [Lire la suite]
Posté par Anticor à 13:22 - Permalien [#]
22 avril 2013

Réserve parlementaire : le clientélisme institutionnalisé

Le système de la « réserve parlementaire » permet aux députés et aux sénateurs de faire allouer des crédits de l’État à des projets communaux ou à des personnes morales de droit privé (associations, fondations…) ayant des activités d’intérêt général. Elle s’élève à 150 millions d’euro par an. En 2010, les Alpes-Maritimes ont touché 1 657 628 euros. Interrogés par Nice-Matin, les parlementaires des Alpes-Maritimes ont « accepté de nous dévoiler ce qu’ils font de leur propre réserve »… En réalité, ils ne sont que... [Lire la suite]
Posté par Anticor à 23:59 - Permalien [#]
19 avril 2013

Rassemblement des Amis de Nicolas Sarkozy : les contribuables niçois n’ont pas tous envie d’être les amis de Nicolas Sarkozy !

On se rappelle que l’association des Amis de Nicolas Sarkozy avait organisé un rassemblement, les 24 et 25 août 2012, au Jardin des Arènes de Cimiez, à Nice… Par courrier en date du 12 octobre 2012, le directeur de cabinet du maire de Nice a donné des éclaircissements sur le financement de cette manifestation : « La mise à disposition de cet espace public a été réalisée dans les mêmes conditions que celles dévolues traditionnellement aux associations et, notamment, aux associations à but politique à savoir la gratuité de la mise... [Lire la suite]
Posté par Anticor à 20:13 - Permalien [#]
19 avril 2013

Nice / Emprunts toxiques : Christian Estrosi officiellement saisi !

  Après la réflexion (en l’occurrence, une réunion publique sur les emprunts toxiques, organisée le 2 avril dernier), place à l’action !  Florence Laplane et Nadège Bonfils, au nom du Collectif pour un Audit citoyen de la dette Nice, et Jean-Christophe Picard, au nom d’Anticor 06, viennent ainsi de saisir officiellement Christian Estrosi pour lui demander de déposer un recours contre les emprunts toxiques souscrits par la ville de Nice avec Dexia, sur la base notamment du manquement de la banque à son obligation... [Lire la suite]
Posté par Anticor à 14:57 - Permalien [#]
13 avril 2013

Pas touche aux responsables des groupes locaux !

Anticor national vient de rappeler son soutien, sans réserve, à l’égard de ses responsables de groupes locaux (qui ont été renouvelés, le 2 février 2013) : « En cette période de compétition entre ceux qui affichent leur soutien à la moralisation de la vie publique depuis l’affaire Cahuzac, pour laquelle ils n’ont pas toujours agi concrètement au préalable, Anticor est souvent cité par les uns et les autres comme une référence. Certains élus affirment défendre notre démarche mais, localement, n’appréciant pas le poil à gratter la... [Lire la suite]
Posté par Anticor à 01:52 - Permalien [#]
10 avril 2013

Rien à déclarer ?

Suite à l’affaire Cahuzac, trois députés issus des Alpes-Maritimes ont communiqué leur déclaration de patrimoine… Disons-le sans ambages : cela ne sert pas à grande chose. En effet, une déclaration de patrimoine est destinée à détecter tout enrichissement suspect. Elle n’a donc d’intérêt que si elle peut être comparée avec une autre… celle qui sera fournie en fin de mandat, par exemple ! Quoi qu’il en soit, un élu vraiment épris de transparence rendra également public le montant de l’ensemble de ses indemnités de... [Lire la suite]
Posté par Anticor à 19:53 - Permalien [#]
04 avril 2013

Nice / Les « Schtroumpfs grognons » et les « Schtroumpfs menteurs »

Le 7 mars dernier, Jean-Christophe Picard, responsable d’Anticor 06, déposait plainte pour prise illégale d’intérêt contre Daniel Benchimol dans l’affaire des « Schtroumpfs grognons ». L’adjoint au maire de Nice mis en cause avait alors qualifié cette plainte de « tout à fait fantasque »… Pourtant, une semaine plus tard, Christian Estrosi organisa une conférence de presse en catastrophe pour annoncer qu’il mettait fin à l’opération concernée. Jusque là, le président de la métropole s’était pourtant toujours... [Lire la suite]
Posté par Anticor à 12:55 - Permalien [#]
02 avril 2013

Nice/ Emprunts toxiques : et si on ne se laissait pas faire ?

Le Collectif pour un audit citoyen de la dette Nice et Anticor 06 ont organisé une réunion publique sur les emprunts toxiques, avec Florence Laplane, Nadège Bonfils, Séverine Tessier et Jean-Christophe Picard, qui étaient assistés de deux avocats, Jérôme Karsenti et Patrick Rizzo. La salle de la Maison des associations de la place Garibaldi, qui accueillait cette réunion, était comble. Plusieurs élus étaient présents : Marc Concas (PS), Yann Librati (PS), Mari-Luz Hernandez-Nicaise (EELV) et Emmanuelle Gaziello (PCF). ... [Lire la suite]
Posté par Anticor à 22:25 - Permalien [#]